Vous avez tout le temps froid ? 7 causes possibles

La frilosité correspond à une sensibilité au froid ou à une sensation de froid persistante même lorsque la température n’est pas particulièrement basse. Elle se manifeste par des frissons, une baisse de la température corporelle et un refroidissement des extrémités (mains, pieds). Selon les causes, la frilosité peut être associée à d’autres symptômes et peut être passagère ou chronique. « Cette sensation de froid peut affecter l’ensemble de l’organisme ou des localisations bien précises comme les mains et les pieds » souligne le Dr Patrick Aubé, médecin généraliste. 

1. Une alimentation déséquilibrée responsable de carences

Le mode de vie a une forte influence sur la régulation de la température du corps. Une alimentation déséquilibrée ou insuffisante avec des carences en vitamines et en minéraux altère le fonctionnement et l’oxygénation de l’organisme, empêchant la production de chaleur (thermogénèse). « Une insuffisance d’apport alimentaire en calories entraîne à la fois une perte de poids donc moins de graisse corporelle et une plus grande vulnérabilité au froid extérieur », note le médecin généraliste. La déshydratation a également tendance à faire baisser la température du corps et à causer une sensation de froid persistante. 

2. Un manque de fer

La frilosité excessive peut être le symptôme d’une anémie et d’une importante carence en fer. « Elle s’accompagne alors d’un état de fatigue permanent, de pâleur du visage, de conjonctives et d’un essoufflement à l’effort », précise le Dr Aubé. Si vous présentez ces symptômes, consulter votre médecin traitant. Il pourra vous prescrire un bilan sanguin et une cure de fer si la carence est confirmée via un taux de ferritine trop bas.

3. Un manque de sommeil

Le manque de sommeil fait également partie des facteurs de risque de frilosité. L’accumulation de fatigue affecte l’activité de l’hypothalamus, dont l’un des rôles est de contrôler la thermorégulation.

4. Une hypothyroïdie

Une frilosité persistante peut être un symptôme d’hypothyroïdie, mais elle n’est pas isolée. « Les malades avec une hypothyroïdie présentent un ralentissement du fonctionnement général avec souvent une frilosité et une fatigue constante, des difficultés de concentration, des cheveux et des ongles cassants, des crampes et des fourmillements, parfois une hypercholestérolémie » explique la Fondation ARC« La frilosité peut aussi être associée à une prise de poids récente, de la somnolence, une peau sèche, de la constipation« , ajoute le médecin généraliste. Dans ce cas, consulter votre médecin traitant pour qu’il vous prescrire (s’il le juge nécessaire) une prise de sang évaluant le niveau des hormones thyroidiennes. 

5. Un syndrome de Raynaud

Trouble de la vasoconstriction, la maladie de Raynaud empêche la circulation du sang au niveau des extrémités en réaction au froid. « Il s’agit d’une sensation de froid aux extrémités (mains et pieds) se manifestant lorsque la température extérieure est en baisse ou lors d’épisodes de stress« , ajoute le Dr Aubé. En plus de la sensation de froid, la personne a les doigts tout blancs, les orteils aussi…

6. Une dépression

Les personnes dépressives peuvent se plaindre d’avoir tout le temps froid. « Les perturbations endocriniennes sont courantes, notamment thyroidiennes se traduisant par une frilosité excessive » explique le Dr Florian Ferreri dans son livre « La Dépression ; 100 questions pour comprendre et agir ». La frilosité peut aussi être liée à la perte de poids causée elle-même par les troubles de l’appétit rencontrés chez la personne déprimée.

7. Enceinte ?

« Au cours de la grossesse, certaines futures mamans se plaignent de frilosité qu’elles ne connaissaient pas auparavant. Il s’agit d’une modification physiologique du rythme biologique et des échanges d’eau entre les tissus de l’organisme », explique le médecin généraliste.

Quelles sont les causes d’une frilosité excessive ?

L’anémie, l’hypothyroïdie, le manque de sommeil, une mauvaise hydratation, une carence en vitamine B12, le diabète ou encore la maladie de Lyme peuvent entraîner une frilosité excessive. Les causes restent à déterminer avec un médecin.

Quels traitements quand on a tout le temps froid ?

 » Il n’y a pas de traitement spécifique de la frilosité. Il faut s’attaquer à ses causes : donner du fer lors d’une anémie, corriger l’hypothyroïdie, traiter la fatigue, permettre un bon sommeil, s’alimenter correctement et consulter son médecin si ce symptôme persiste « , préconise le Dr Aubé.

Une frilosité excessive et persistante doit mener à la consultation d’un médecin pour en identifier les causes. Le traitement peut associer des mesures spécifiques (prise en charge d’une hypothyroïdie) et de prévention (protection contre le froid, vêtements chauds). En cas de sensibilité passagère au froid, la modification de l’hygiène de vie et/ou de sommeil peut suffire à rétablir la bonne régulation de la température corporelle. 

Merci au  Dr Patrick Aubé, médecin généraliste. auteur du livre « 20 plantes médicinales pour se soigner tous les jours » aux éditions LeducS.


Source : JDF Santé