Variant XE : c'est quoi ce nouveau sous-variant Omicron ?

Après les variants du Covid, voici les recombinants. Le sous-variant XD (recombinant Delta-Omicron) est déjà suivi par Santé Publique France. C’est au tour du variant XE de poser question. Il s’agit d’ « un recombinant des sous-variants BA.1 et BA.2 (Omicron) » a expliqué le Dr Maria Van Kerkhove, épidémiologiste à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le 5 avril 2022. Le premier cas de variant XE a été détecté le 19 janvier en Angleterre. Ce nouveau sous-variant du Covid est actuellement présent en Israël, en Thaïlande, en Inde et au Canada. Il serait 10% plus contagieux que BA.2. C’est quoi ce nouveau variant XE ? Quels sont les symptômes ? Quelle est sa transmission ? Quelle dangerosité ? Le point sur les connaissances actuelles.

Définition : c’est quoi le variant XE ?

Le variant XE a été détecté pour la première fois le 19 janvier 2022 en Angleterre. C’est « un recombinant des sous-variants BA.1 et BA.2 » a indiqué le Dr Maria Van Kerkhove, épidémiologiste de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). « Les variantes recombinantes ne sont pas un événement inhabituel, en particulier lorsqu’il existe plusieurs variantes en circulation, et plusieurs ont été identifiées au cours de la pandémie à ce jour. Comme pour les autres types de variantes, la plupart mourront assez rapidement » a rassuré le professeur Susan Hopkins, conseillère médicale en chef de l’Agence de sécurité sanitaire britannique (UKHSA). Selon cette agence, la majorité du génome du virus (XE) appartient à BA.2.

Quels sont les symptômes du variant XE ?

Les symptômes du variant XE ne semblent pas être différents de ceux des autres variants et recombinants du coronavirus. En Israël, les deux patients atteints du variant XE « présentaient des symptômes légers, notamment de la fièvre, des maux de tête et des douleurs musculaires, et n’avaient pas besoin de soins médicaux spécialisés » rapporte le média Haaretz le 16 mars.

Dans quels pays le variant XE a-t-il été détecté ?

► En Angleterre. Le premier cas de variant XE a été détecté le 19 janvier 2022. « Il représente actuellement moins de 1% du nombre total des cas séquencés. Au 22 mars, il y avait 637 cas de variant XE en Angleterre«  selon l’Agence britannique de sécurité sanitaire.

► En IsraëlDeux personnes ont été détectées comme porteuses de la combinaison des variants BA.1 et BA.2 (le variant XE). « Les deux patients ont été testés positifs après avoir subi un test PCR à leur atterrissage à l’aéroport international Ben Gourion, et leurs échantillons ont été séquencés en Israël » rapporte le journal Haaretz.

► En Thaïlande. Le 2 avril, un premier cas positif au variant XE a été détecté selon le Bangkok Post

► En Inde : Le premier cas indien du variant XE du coronavirus a été signalé à Mumbai le 6 avril selon la Brihanmumbai Municipal Corporation (BMC). 

► Au Canada : Un cas de variant XE a été découvert au Québec, a annoncé le Journal des Montréal  le 7 avril.

Le variant XE est-il plus contagieux que les autres ?

« Le variant XE est 10% plus contagieux que le sous-lignage BA.2 mais nous l’étudions encore » révèle le Dr Maria Van Kerkhove, de l’OMS. « Ce recombinant particulier, XE, a montré un taux de croissance variable et nous ne pouvons pas encore confirmer s’il a un véritable avantage de croissance [par rapport à BA.2]. Jusqu’à présent, il n’y a pas suffisamment de preuves pour tirer des conclusions sur la transmissibilité, la gravité ou l’efficacité du vaccin«  a nuancé le Pr Susan Hopkins, conseillère médicale en chef de l’Agence britannique de sécurité sanitaire.

Le variant XE est-il présent en France ?

Le variant XE n’a pas encore fait l’objet de communication de la part du ministère de la santé et/ou des autorités sanitaires pour la France.

Sources : Variantes de COVID-19 identifiées au Royaume-Uni, Agence britannique de sécurité sanitaire, 25 mars 2022 / OMS.


Source : JDF Santé