Test antigénique Covid : en pharmacie, prix, positif, pass vaccinal

Pour les adultes comme les enfants, le test antigénique est LE test le plus facilement réalisable pour savoir si on est positif ou non au coronavirus responsable de la Covid-19. C’est un test virologique qui recherche la présence de protéines du virus Sars-Cov-2 dans l’organisme. Il peut être réalisé en cas de symptômes évocateurs ou si on est cas contact, avec ou sans rendez-vous en pharmacie. Les résultats sont disponibles en moins de 30 minutes. Pour une utilisation en guise de pass sanitaire (réservé désormais aux 12-15 ans et aux établissements de santé), sa durée de validité est limitée à 24 heuresLes tests antigéniques sont payants quand ils sont réalisés par « confort » c’est-à-dire sans ordonnance médicale ou si on n’est pas vacciné contre le Covid. Ils restent gratuits pour les mineurs. A savoir aussi qu’en cas de test antigénique positif, il n’y a plus l’obligation de réaliser un test PCR. Combien coûte un test antigénique ? Combien de temps est-il valable Que montre un test antigénique ? Comment faire un test antigénique en pharmacie ? Quelle est la fiabilité des résultats pour détecter le virus Sars-CoV-2 ? Qui peut être remboursé ? Explications.

C’est quoi un test antigénique ?

Le test antigénique permet de détecter les protéines que produit le virus Sars-CoV-2, appelées « antigènes » et qui sont présents à la surface du virus. Il cherche à déterminer si la personne est infectée par le virus au moment du test. Ce test est destiné à une orientation diagnostique. Les tests antigéniques ne pouvaient être pratiqués au départ que par les médecins et les infirmiers diplômés d’État en cabinet ou au domicile du patient. Leur étendue a été actée par un arrêté du 16 octobre 2020 dans le cadre de l’état d’urgence en vigueur en France.

Quels sont les différents types de test antigénique ?

Il existe deux types de test antigénique en France :

  • le test antigénique nasopharyngé : autorisé depuis fin septembre 2020. Il s’agit des tests largement déployés en complément des tests RT-PCR, réalisés par des professionnels de santé (dont les pharmaciens) et qui donnent des résultats en 30 minutes.
  • l’autotest antigénique nasal : autorisé en mars 2021. Il s’agit d’un test pour lequel toutes les étapes sont assumées par la personne elle-même : auto-prélèvement, réalisation et interprétation du test.

Il n’y a pas de test antigénique salivaire autorisé en France.

Comment faire un test antigénique en pharmacie ?

Les tests antigéniques sont possibles dans les pharmacies françaises, sans rendez-vous. Néanmoins, toutes ne réalisent pas le dépistage. C’est au bon vouloir du pharmacien. Sous condition d’une formation spécifique, les prélèvements en pharmacie peuvent être effectués par :

  • les pharmaciens.
  • les préparateurs en pharmacie et les étudiants ayant validé leur première année en pharmacie sous la responsabilité d’un pharmacien.

Seul un pharmacien peut réaliser l’analyse et le rendu du résultat du test. Sans ordonnance, le test est payant (25 euros en semaine, 30 euros le dimanche) – excepté pour les mineurs et les personnes vaccinées contre le Covid. 

Quel est le délai pour avoir les résultats ?

Les résultats des tests antigéniques sont connus 15 à 30 minutes après le prélèvement.

Que faire si le test antigénique est positif ?

Un test antigénique positif n’a plus besoin d’être confirmé par un test PCR. Le résultat positif à un test antigénique conduit à l’isolement de la personne contaminée pendant 7 jours si elle est vaccinée contre le Covid ou 10 jours si elle ne l’est pas. Les règles sont les mêmes pour un adulte ou pour un enfant. En cas de test positif, les cas contacts doivent se faire tester immédiatement.

Un test antigénique positif est-il reconnu comme pass vaccinal ?

Un test antigénique positif confirme une infection par le Covid. Il peut alors être considéré comme un certificat de rétablissement du Covid (en France seulement, pour voyager seul le test PCR positif est reconnu comme certificat de rétablissement). Le test antigénique positif doit dater d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois pour faire office de certificat de rétablissement. Passés ces 6 mois, il n’est plus valide.

Combien coûte un test antigénique ?

Les tests antigéniques sont payants sauf pour les personnes :

  • ayant un schéma vaccinal complet ou une contre-indication à la vaccination ;
  • mineures ;
  • identifiées dans le cadre du contact-tracing fait par l’Assurance maladie (cas contacts) ;
  • concernées par des campagnes de dépistage collectif, organisées par les Agences régionales de santé ou au sein des établissements de l’éducation nationale par exemple ;
  • présentant une prescription médicale de moins de 48 heures ;
  • ayant un certificat de rétablissement de moins de six mois.

Le ministère de la Santé a publié les prix des tests antigéniques :

Test antigénique Pharmacien Laboratoire Infirmier Médecin Sage-femme Chirurgien-dentiste Masseur-kiné
Tarif en cabinet/officine Semaine : 25,01 € / Dimanche : 30,01 € 22,02 € 25,54 € 45,11 € (inclut le coût de la consultation) 45,11 € (inclut le coût de la consultation) 25,10 € 24,93 €
Tarif à domicile 29,01 € 29,45 €

Quelle est la durée de validité d’un test antigénique ?

La présentation d’un test antigénique négatif du Covid fait partie des documents autorisés dans le pass sanitaire en France et en Europe pour voyager (même s’il vaut mieux dans ce cas, vérifier sur Diplomatie-gouv les conditions d’entrée en vigueur dans le pays de destination). En France, le pass sanitaire est cependant réservé aux 12-15 ans depuis le 24 janvier 2022. A partir de 16 ans, le pass sanitaire est remplacé par le pass vaccinal qui ne reconnaît pas la présentation d’un test négatif du Covid.

  • Pour les 12-15 ans ou pour se rendre dans un établissement médical : tous les tests RT-PCR et antigéniques génèrent une preuve dès la saisie du résultat par le professionnel de santé dans SI-DEP, qui peut être imprimée en direct et qui est également mise à disposition du patient via un mail et un SMS pour aller la récupérer sur le portail SI-DEP. Le résultat du test est valable 24h à compter de la date du prélèvement.
  • Un test antigénique positif constitue par ailleurs une preuve en tant que « certificat de rétablissement » du covid s’il date d‘au moins 11 jours et de maximum 6 mois : le certificat de rétablissement est valable pour le pass sanitaire et le pass vaccinal (pour les plus de 16 ans).
  • Pour partir en voyage : la preuve d’un test antigénique négatif de moins de 24 à 48h peut être demandé lors du contrôle sanitaire aux frontières. Le délai dépend des pays. Avant de partir, vérifier les conditions de voyage de chaque pays sur Diplomatie-Gouv.

Qui peut être remboursé ?

Afin de maintenir un accès facilité au dépistage pour les personnes symptomatiques ou contact à risque, continuent à bénéficier d’une prise en charge les personnes :

  • ayant un schéma vaccinal complet ou une contre-indication à la vaccination ;
  • mineures ;
  • identifiées dans le cadre du contact-tracing fait par l’Assurance maladie ;
  • concernées par des campagnes de dépistage collectif, organisées par les Agences régionales de santé ou au sein des établissements de l’éducation nationale par exemple ;
  • présentant une prescription médicale de moins de 48 heures ;
  • ayant un certificat de rétablissement de moins de six mois.

Quelle est la fiabilité d’un test antigénique ?

« Les tests antigéniques sont moins sensibles, détectant les sujets à la phase contagieuse de l’infection où la charge virale est plus élevée, mais passant à côté des infections débutantes si bien que des sujets détectés négatifs en début d’infection pourront être contagieux dans les trois jours suivants » indiquait le Conseil scientifique dans un Avis du 17 novembre 2020. La HAS a fixé des seuils minimaux de performance :

 Le test utilisé doit présenter une sensibilité clinique supérieure ou égale à 80% pour limiter le nombre de faux négatifs, seuil retenu également par l’Organisation mondiale de la santé.

→ Les tests antigéniques nasaux (autotests) rapportent des sensibilités cliniques de l’ordre de 80% chez les patients symptomatiques et de l’ordre de 50 à 60% chez les personnes asymptomatiques.

Quelles différences avec les tests PCR ?

Les tests antigéniques ne donnent pas les mêmes renseignements que les tests RT-PCR et sérologiques (dans le sang) car la méthode d’analyse du prélèvement est différente.

→ Antigénique ou PCR : le test antigénique comme le test par RT-PCR permet de poser tout de suite un diagnostic de Covid-19 en détectant la présence du virus dans l’organisme. Mais le test antigénique recherche les protéines produites par le virus Sars-CoV-2 alors que le test RT-PCR recherche le génome du virus SARS-CoV-2 (technique la plus fiable).

→ Antigénique vs test sérologique : le test sérologique consiste en une prise de sang. Il permet de détecter la présence d’anticorps au virus, c’est-à-dire de savoir si la personne a déjà été en contact avec le virus.

Quelles sont les indications pour faire un test antigénique ?

Les indications médicales validées pour le recours aux tests antigéniques sur prélèvement nasopharyngé en France ont été notifiées par un arrêté du gouvernement publié le 17 octobre 2020 qui suit l’avis de la Haute autorité de santé (HAS) du 8 octobre. Cet arrêté a été mis à jour par un arrêté le 16 novembre en autorisant la réalisation des tests pour les plus de 65 ans, ce qui n’était pas le cas avant. Les tests antigéniques sont autorisés chez les adultes et les enfants (plutôt à partir de 6 ans, avant on privilégie le test salivaire en laboratoire).

Peuvent bénéficier des tests antigéniques nasopharyngés : 

  • Les personnes symptomatiques jusqu’à 4 jours après apparition des symptômes.
  • Les personnes-contacts.
  • Des personnes asymptomatiques, dans le cadre d’un dépistage ciblé à large échelle.

Comment se passe un test antigénique ?

kit test antigénique
Kit de test antigénique de dépistage du coronavirus © Francois Mori/AP/SIPA

Les tests antigéniques nasopharyngés sont réalisés par des professionnels de santé qui doivent se soumettre à plusieurs obligations pour le réaliser :

  • Avant le test : vérifier que la personne répond aux critères d’éligibilité et recueillir son consentement pour réaliser le test.
  • Le professionnel doit être équipé de protection individuels (masques adapté à l’usage, blouses, gants, charlottes ou autre couvre-chef, protections oculaires de type lunettes de protection ou visière).
  • La personne doit pouvoir s’asseoir pour réaliser le test.
  • Le test est ensuite réalisé via un prélèvement nasopharyngé. La personne patiente quelques minutes pour connaître le résultat de son test.

Le test doit avoir lieu moins de 4 jours après l’apparition des premiers symptômes.

Quand faire un test antigénique ?

  • Les personnes symptomatiques doivent réaliser un test antigénique jusqu’à 4 jours après apparition des symptômes.
  • Les personnes cas contacts vaccinés doivent réaliser un premier test antigénique (ou PCR) le plus tôt possible puis deux autotests à J+2 et J+4. Les non vaccinés doivent s’isoler 7 jours et faire un test antigénique (ou PCR) au bout de 7 jours qui lève la quarantaine s’il est négatif.

Où faire un test antigénique ?

Les tests antigéniques sont réalisés en pharmacie, chez les médecins, dans les services hospitaliers. Le dépistage individuel est organisé dans l’officine de la propre initiative du pharmacien. Seul un pharmacien peut pratiquer ces tests dans l’officine pour les dépistages individuels, précise l’Ordre des pharmaciens. Dans le cas de dépistage à large échelle, les préparateurs et les étudiants ayant validés leur première année en pharmacie peuvent également pratiquer ces tests, sous le contrôle d’un pharmacien.

Un test antigénique peut passer à côté d’une infection débutante.

Les prélèvements peuvent être réalisés par :

  • un médecin, un chirurgien-dentiste, une sage-femme, un pharmacien, un masseur-kinésithérapeute ou un infirmier ;
  • un manipulateur d’électroradiologie médicale, un technicien de laboratoire médical, un préparateur en pharmacie, un aide-soignant, un auxiliaire de puériculture, un ambulancier ou un étudiant ayant validé sa première année en médecine, chirurgie dentaire, pharmacie, maïeutique ou soins infirmiers (sous la responsabilité d’un médecin, d’un pharmacien ou d’un infirmier) ;

D’autres professionnels sont autorisés à pratiquer le prélèvement nasopharyngé sous la responsabilité d’un médecin, d’un pharmacien ou d’un infirmier et sur une zone et pour une période définies par le représentant territorial de l’État compétent :

  • un sapeur-pompier professionnel et volontaire titulaire du bloc de compétences  » Agir en qualité d’équipier prompt-secours  » ;
  • un sapeur-pompier de Paris titulaire de la formation élémentaire en filière « Sapeur-pompier de Paris » (SPP), ou « Secours à victimes » (SAV), ou « Spécialiste » (SPE) ;
  • un marin-pompier de Marseille détenant le brevet élémentaire de matelot pompier (BE MOPOMPI), ou de pompier volontaire (BE MAPOV), ou de sécurité et logistique (BE SELOG) ;
  • un secouriste d’une association agréée de sécurité civile, titulaire de l’unité d’enseignement « premier secours en équipe de niveau 1  » à jour de sa formation continue.

Que faire si le test antigénique est négatif ?

Une personne cas contact et vaccinée qui a un test antigénique négatif ne doit pas s’isoler. Elle doit continuer d’adopter les gestes barrières (lavage des mains, port du masque, distanciation sociale) et faire un autotest à J+2 et J+4 du dernier contact. Les cas contacts non vaccinés s’isolent 7 jours par défaut et font un test antigénique au bout des 7 jours. S’il est négatif, l’isolement est levé.

Le test antigénique est-il valable pour voyager ?

Un test antigénique négatif du Covid peut être demandé pour voyager mais généralement en plus d’une vaccination complète contre le Covid. Il doit être réalisé dans les 24 à 48 heures précédent le départ pour être valable (vérifier les conditions propres à chaque de pays de destination sur France-Diplomatie). Si le test est réalisé pour effectuer un voyage, il faut uniquement recourir à un test certifié par l’Union européenne (UE). Le pharmacien doit demander au patient, avant de faire le test, la raison de sa demande de test. Si c’est pour voyager, il doit choisir un test dont le fabricant est autorisé par l’UE et qui figure dans la liste déroulante du portail SI-DEP. Les fabricants de test antigénique non certifiés par l’UE (mais autorisés en France) peuvent encore être utilisés mais uniquement sur le territoire national (pour un évènement…) mais pas pour voyager.

Sur TousAntiCovid, l’importation de la preuve dans l’application se fait :

      • à partir du document en format papier ou PDF issu de SI-DEP et qui accompagne le résultat du test, en scannant le QR Code situé sur le document ;
      • en cliquant sur le lien dans le portail SI-DEP, qui permet d’importer directement le résultat du test dans TousAntiCovid Carnet.

A quand des tests antigéniques sanguins ?

Dans un communiqué du 5 févier 2021, la Haute Autorité de Santé annonce soutenir une étude de l’AP-HP baptisée COVIBLOOD menée sur 1467 patients pendant 3 mois pour définir les performances des tests antigéniques réalisés sur prélèvement sanguin, en les comparant au test de référence RT PCR nasopharyngé. Ces tests pourraient être utilisés pour diagnostiquer les personnes symptomatiques, mais aussi dans le cadre du contact tracing et de dépistages à plus large échelle. Les résultats préliminaires sont « encourageants » indique l’autorité. « Cette nouvelle modalité apparaît plus acceptable que les tests sur prélèvement nasopharyngé chez certaines populations (enfants, personnes âgées, personnes présentant des troubles psychiatriques…)). et représenterait une alternative de plus pour couvrir le besoin de diagnostic et de dépistage de la Covid-19 (…) De plus, les risques de contamination pour le patient et pour l’opérateur sont minimisés, puisque le patient peut garder son masque durant le prélèvement. »  Sur la base des données recueillies au bout des 3 mois d’étude, la HAS rendra un avis sur le remboursement de ces tests.

Quelles différences avec les tests sérologiques ? Les tests sérologiques sont réalisés par prise de sang également mais la technique d’analyse ensuite n’est pas la même. « Les tests sérologiques déterminent si le patient a été antérieurement en contact avec le virus, en identifiant la présence d’anticorps anti-SARS-CoV-2 ; les tests antigéniques permettent de poser un diagnostic en détectant la présence du virus dans l’organisme » explique la HAS.

Sources : 

• Évolution de la prise en charge des tests de dépistage du COVID à partir du 15 octobre 2021. Ministère de la Santé

• Conduite à tenir devant un cas d’infection par le SARS-CoV-2 (COVID-19) 22/07/2021. Santé Publique France.

• Des tests antigéniques sanguins pour détecter le SARS-CoV-2 ? La HAS favorable à un forfait innovation. Communiqué de presse 5 février 2021

• Rappels sur l’utilisation des tests antigéniques. DGS. 19 janvier 2021

• Revue rapide sur les tests de détection antigénique du virus SARS-CoV-2 Evaluation des technologies de santé. 19 octobre 2020. HAS.

Utilisation des tests antigéniques rapides par les médecins, pharmaciens et infirmiers diplômés d’état, 18 novembre 2020, DGS.

Tests antigéniques à l’officine : toutes les informations nécessaires pour vous accompagner, 30 octobre 2020, Ordre national des pharmaciens.

• Un déploiement plus large des tests antigéniques, Service-Public.fr, 21 octobre 2020.

• Arrêté du 16 octobre 2020 modifiant l’arrêté du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l’état d’urgence sanitaire et dans ceux où il a été prorogé.

• Arrêté du 16 octobre 2020 portant modification de la liste des actes et prestations mentionnée à l’article L. 162-1-7 du code de la sécurité sociale (inscription de l’acte de test diagnostic rapide dans le cadre de la détection des antigènes du SARS-CoV-2).

• Arrêté du 15 septembre 2020 modifiant l’arrêté du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l’état d’urgence sanitaire et dans ceux où il a été prorogé.

Source : JDF Santé