Mesures Covid France : "Notre stratégie d'assouplissement était la bonne"

[Mis à jour le 7 avril 2022 à 10h22] « Notre stratégie d’assouplissement des mesures contraignantes était la bonne. » Pour le ministre de la Santé, Olivier Véran, invité de RTL le 7 avril, la situation épidémique en France est rassurante : « Le covid circule en France mais moins vite, le pic du rebond épidémique est franchi, l’impact sanitaire et hospitalier est limité. Grâce à la vaccination massive des Français. » Sur le plan de la vaccination justement, alors que 79% des Français ont un schéma vaccinal complet selon le ministère de la Santé, le ministre a annoncé l’ouverture de la 4ème dose de vaccin (correspondant à un deuxième rappel) est désormais possible pour les Français âgés de 60 ans ou plus. Rappel des mesures en vigueur.

Quelles sont les mesures Covid aujourd’hui ?

Les mesures anti Covid ont été allégées en France depuis le 14 mars 2022.

Port du masque Pass vaccinal Cas contacts Ecole
  • Le port du masque n’est plus obligatoire dans les établissements recevant du public (entreprise, école…), à l’exception de l’ensemble des transports en intérieur et dans les lieux de santé ou de soins (notamment les hôpitaux, les pharmacies, chez les médecins, ou encore les laboratoires de biologie médicale) dans lesquels il reste exigé pour les soignants, les patients et les visiteurs.
  • Le port du masque reste recommandé pour toutes les personnes à risque de développer une forme grave de la maladie, en particulier dans les lieux d’affluence, pour les cas contacts et les cas symptomatiques.
  • Depuis le 14 mars, le pass vaccinal est suspendu dans tous les endroits où il était exigé (lieux de loisirs et de culture,  activités de restauration commerciales, foires et salons professionnels…). 
  • Le pass sanitaire est toujours en vigueur dans les établissements de santé et lieux de soins (hôpitaux, cliniques, Ehpad…).

Depuis le 21 mars, les cas contacts n’ont plus besoin de s’isoler même s’ils ne sont pas vaccinés contre le Covid.

  • Protocole de niveau 1 en vigueur. 
  • Fin du port du masque en classe dans les écoles, collèges et lycées
  • Epreuves de spécialité du baccalauréat, prévues du 14 au 16 mars, reportées aux 11, 12 et 13 mai

Quelles sont les mesures Covid à Paris ?

Les mesures à Paris sont identiques à celles en vigueur sur le reste du territoire national. Le port du masque n’est plus obligatoire en extérieur ni en intérieur. Comme l’indique la ville de Paris, l’ensemble des mesures ont pris fin à l’exception du port du masque obligatoire dans les transports collectifs (train, bus, métro…) et les établissements de santé. Le pass vaccinal est suspendu. Seul le pass sanitaire reste en vigueur pour l’accès aux établissements de santé et aux Ehpad.

Quelles sont les mesures pour la vaccination contre le Covid ?

La vaccination contre le Covid doit se poursuivre, insistent les scientifiques, même si le pass vaccinal n’est plus en vigueur. A date, en France :

  • La deuxième dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 (4ème dose) va être ouverte aux personnes âgées de 60 ans et plus, dont la dernière injection remonte à plus de 6 mois.
  • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus, et depuis le 24 janvier, il l’est à tous les adolescents de 12 à 17 ans sans obligation.
  • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans et requiert l’accord de l’un ou l’autre des titulaires de l’autorité parentale.

Quelles sont les mesures d’isolement covid ?

Depuis le 21 mars, conformément à l’avis du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) du 11 février 20222, les personnes cas contacts, quel que soit leur statut vaccinal, ne sont plus tenues d’observer une quarantaine ou « isolement« . Néanmoins, elles doivent toujours appliquer de manière stricte les mesures barrières, et notamment le port du masque en intérieur et en extérieur au contact d’autres personnes ; limiter leurs contacts, en particulier avec des personnes fragiles ; éviter tout contact avec des personnes à risque de forme grave et télétravailler dans la mesure du possible. 

Si vous êtes cas positif covid : l’isolement est de 10 jours si vous n’êtes pas vacciné ou 7 jours si vous êtes vacciné. L’isolement peut passer de 10 à 7 jours ou de 7 à 5 jours si un test négatif du covid est réalisé.

Si vous êtes cas contacts : plus d’isolement que vous soyez vacciné ou pas.

Quelles sont les mesures pour les cas contacts ?

Depuis le 21 mars, les règles à suivre pour les cas contacts Covid ont changé pour les non vaccinés. Ces personnes n’ont plus besoin de s’isoler si elles sont cas contacts (comme c’est le cas pour les vaccinées). Néanmoins, elles doivent toujours appliquer de manière stricte les mesures barrières, et notamment le port du masque en intérieur et en extérieur au contact d’autres personnes ; limiter leurs contacts, en particulier avec des personnes fragiles ; éviter tout contact avec des personnes à risque de forme grave ; télétravailler dans la mesure du possible. Les personnes contacts doivent réaliser un test (TAG, RT-PCR ou autotest) à J+2 de la notification du statut de contact. Depuis le 21 mars, tout résultat positif de test antigénique ou d’autotest devra faire l’objet d’une confirmation par test RT-PCR. Dans l’attente du résultat de confirmation, la personne est considérée comme cas positif et entame sa période d’isolement. Pour mémoire, le résultat positif d’un test antigénique tient lieu de justificatif pour la prise en charge par l’Assurance maladie du test RT-PCR de confirmation.

Quelles sont les mesures en entreprise le 14 mars ?

Depuis le 14 mars, le protocole covid en entreprise n’existe plus. Plus de masque en entreprise, plus de distance obligatoire et plus de restrictions pour se rassembler. En revanche, il restera recommandé d’appliquer les gestes barrières comme le lavage des mains.

Quelles mesures pour le pass sanitaire ?

Le pass vaccinal est suspendu depuis le 14 mars dans tous les endroits où il était exigé (lieux de loisirs et de culture,  activités de restauration commerciales, foires et salons professionnels…). En revanche le pass sanitaire reste obligatoire, sauf urgence, pour accéder aux hôpitaux, aux maisons de retraite, ou encore aux établissements accueillant les adultes en situation de handicap dans un objectif de protection des personnes les plus à risque face à la COVID-19. Les visites au sein des établissements soumis à passe sanitaire sont autorisées.